Comment savoir si une voiture est gagée ?

Comment savoir si une voiture est gagée ?

Même si au moment de l’achat, on est tellement pressé de se retrouver au volant de la nouvelle voiture, il ne faut pas se précipiter car on peut très bien tomber sur une arnaque. Ainsi, il est primordial de bien vérifier l’état du moteur et de votre joint de culasse et de tous les équipements intérieurs du véhicule, notamment les housses, les tapis de sol et les commandes de bord. Pour ce faire, il est recommandé d’effectuer un essai routier et même de faire appel à un expert auto. Toutefois, toutes ces précautions seront inutiles si on tombe sur une voiture gagée. Ainsi, il est également utile d’examiner les papiers administratifs pour vérifier si une voiture est gagée. Voici alors quelques conseils pratiques pour ne pas se faire avoir.

Le principe de la vente d’une voiture gagée

Un véhicule gagé ne peut être vendu tant que la banque dispose d’un droit sur le bien mobilier. De même, un propriétaire qui a acheté sa voiture grâce à un prêt bancaire ne peut pas encore la vendre tant qu’il n’a pas bouclé son remboursement. Alors pour ceux qui se demandent peut on vendre une voiture gagée, il faut dire que la vente de voiture gagée est en principe illégale. Cela dit, l’existence de ce principe juridique n’empêche pas les vendeurs d’enfreindre la loi. On s’en souvient sûrement de cet épisode médiatisé des acheteurs qui se sont fait avoir sur " le bon coin ". Ainsi, avant de conclure la vente, il est crucial de vérifier les papiers administratifs du véhicule. Pour savoir si une voiture est gagée, il suffit en pratique de demander un certificat de non-gage de la part du vendeur.

Exiger un certificat de non-gage du véhicule

En principe, chaque véhicule gagé est inscrit à la préfecture. Donc pour s’assurer que la voiture ne l’est pas, il faut exiger ce certificat de situation administrative de la part du vendeur. C’est la seule pièce qui permet de connaître le statut de la voiture. Ainsi, ce document doit impérativement faire partie des pièces à fournir par le propriétaire au moment de la conclusion de la vente pour éviter tout achat de voiture gagée. Du moment que le certificat date de moins de 15 jours, on ne risque pas d’acheter une voiture gagée. Normalement, si la voiture n’est pas gagée, il devrait y avoir une mention " absence de gage et d’opposition " dans le certificat. Par précaution, il vaut mieux demander un certificat qui date de la veille de la conclusion de l’acte de vente.

Que faire si la voiture est effectivement gagée ?

Malgré les interdictions légales, cela se fait toujours dans la pratique de vendre une voiture gagée. Parfois, on se rend compte un peu trop tard qu’on est a conclu une telle transaction même si on a bien vérifié à la préfecture si la voiture est gagée. En effet, il se peut par exemple qu’on tombe vraiment sur un propriétaire de mauvaise foi qui montre un certificat de situation administrative récent mais qui va ensuite s’empresser de gager la voiture dès que le client soit rassuré. Dans ce cas, au lieu de trouver des solutions sur internet en tapant "voiture gagée que faire", il est plus pertinent d’essayer de retrouver le propriétaire et de l’obliger de rembourser son prêt à la banque pour que le gage soit levé. S’il refuse, on peut toujours porter l’affaire en justice.

Dans la même catégorie